Dorit Nitykowsky

15 octobre 2021

HOMMAGE A LA PLUS BELLE JEUNE FEMME ALLEMANDE DE TOUS LES TEMPS

 

 

miss-allemange-dorit-nitykowski1

miss-allemange-dorit-nitykowski

µ8394571278_0145bf1eed_z

10294596114_186354e612_z

26743735295_a872de483a_b

31331005060_ce1b264008_b

gettyimages-545953421-2048x2048

 

Miss Germany 1930
Dorit Nitykowski aus Friedenau
Deutschlands Schönheitskönigin – eine Friedenauerin!
Gestern fand im Hotel „Kaiserhof“ die Wahl der deutschen Schönheitskönigin für 1930 statt. 137 junge Damen warben mit allen ihren Reizen um den verlockenden Preis. Diese 137 Bewerberinnen im Alter von 15 bis 25 Jahren stellten die Schönheitsprinzessinnen aus allen Teilen Deutschlands, den einzelnen Provinzen und Städten dar. Es ist wohl selbstverständlich, daß da der gestrengen Jury die Preisverteilung ungeheuer schwer fiel. Immer wieder mußten die Kandidatinnen an den Preisrichtern vorbeidefilieren. Nach stundenlangen Beratungen verkündete schließlich unter größter Spannung der Leiter des französischen Wahlkomitees, Maurice de Malesse, den Beschluß der aus einer Reihe von Malern, Theaterleuten und Filmkünstlern bestehenden Jury:
„Miß Germany 1930: Dorit Nitykowski!“
Nun ginge uns die ganze Angelegenheit ja weiter gar nichts an, wenn nicht Frl. Nitykowski ausgerechnet gerade Friedenauerin wäre. Im Vorjahre erhielt bekanntlich Frl. Falk aus der Babelsberger Straße in Schöneberg den ersten Preis und wir stellten damals die Behauptung auf, daß der Bezirk Schöneberg = Hübscheberg seinem Namen alle Ehre mache. Nun haben wir den Beweis.
Unendlich schwierig war es, heute vormittag mit der neugebackenen „Miß Germany“ ein Interview zu bekommen. Und als endlich der Kontakt hergestellt war, kam man aus dem Staunen nicht heraus. Soviel Charme und Schönheit, Chik und Grazie, soviel Jugend und Natürlichkeit in einer Person – man hätte es nicht für möglich gehalten! Unbändig freute sie sich, daß am Abend schon ganz Friedenau von ihrem Glück erfahren soll und daß das „Schöneberg-Friedenauer Tageblatt“ ihr Bild und Einzelheiten aus ihrem 18jährigen Leben veröffentlichen will.
Frl. Dorit Nitykowski wurde am 29. April 1911 in Friedenau, Kirchstraße 13, geboren. Im Jahre 1914 verlegte die Familie ihr Domizil nach der Ringstraße 35, wo Dorit heute noch mit ihrer Mutter wohnt. Sie absolvierte dann erfolgreich die Königin-Luise-Schule in der Goßlerstraße. Im Laufe der Zeit entdeckte sie ihr schauspielerisches Talent und nahm Privatunterricht bei einem Lehrer der Reinhardt-Schule. Bei der vorjährigen Aufführung der „Artisten“ in der Reinhardtschen Inszenierung ist sie auch bereits in einer kleineren Rolle hervorgetreten. Vor einiger Zeit nun ließ sie sich in einem bekannten Berliner Atelier photographieren. Hierbei brachte man sie auf den Gedanken, sich um den höchsten deutschen Schönheitspreis zu bewerben. In einem kleinen schwarzen Abendkleid begab sie sich gestern schüchtern zu der großen Konkurrenz, kam und siegte. Man stelle sich aber auch vor: dunkelblondes Haar, blaue Augen, einen wundervoll gewachsenen Körper und die ebenmäßigsten Beine – welcher Preisrichter sollte da widerstehen?
Friedenau siegte über Berlin, Brandenburg, Preußen, Deutschland. Unser Bezirk kann wirklich stolz sein! Nun darf Dorit als Vertreterin Deutschlands nach Paris reisen, wo am 3. Februar in der Großen Oper die Wahl der „Miß Europa“, der schönsten Frau des Kontinents, stattfindet. „Miß Universum“, die schönste Frau der Welt dieses Jahres, wird dann im Sommer in Rio de Janeiro gewählt.
Zwei Stufen zum Platz an der Sonne müssen noch erklommen werden, steige sie empor, Dorit, und künde davon der Welt den Ruhm des 11. Bezirks von Berlin, der die schönsten Frauen sein eigen nennen kann!
Schöneberg-Friedenauer Tageblatt Januar 1930
Miss Allemagne 1930
Dorit Nitykowski 😉 de Friedenau
La reine de beauté de l'Allemagne - une femme de paix !
Hier la reine de beauté allemande a été choisie pour 1930 à l'hôtel "Kaiserhof 137 jeunes filles ont fait la publicité du prix tentant avec tous leurs stimulus. Ces 137 candidates âgées de 15 ans représentaient les princesses de beauté de toutes les régions d'Allemagne, des provinces et des villes individuelles. Il est évident que la distribution des prix a été incroyablement difficile pour le jury strict. Encore et encore, les candidats ont dû filtrer devant les juges du prix. Après des heures de délibérations, Maurice de Malesse a enfin annoncé la décision du jury composé d'un certain nombre de peintres, de gens de théâtre et d'artistes du cinéma, sous la plus grande enthousiasme des dirigeants du comité électoral français :
"Miss Allemagne 1930 : Dorit Nitykowski ! "
Maintenant, toute l'affaire ne nous concernerait plus, sinon Mme Nitykowski serait une pacificatrice. L'année précédente était connue pour recevoir le premier prix Frl. Falk de Babelsberger Stra ßee à Schöneberg et nous avons ensuite affirmé que le district de Schöneberg = Hübscheberg honore son nom. Maintenant nous avons la preuve.
Il a été infiniment difficile d'obtenir une interview avec la "Miss Allemagne" nouvellement cuite ce matin. Et quand le contact a finalement été établi, vous ne pouviez pas sortir de l'émerveillement. Tant de charme et de beauté, de chik et de grâce, tant de jeunesse et de naturel en une seule personne - vous n'auriez pas pensé cela possible ! Elle était sans fléchissement heureuse que le soir peaceau soit déjà au courant de son bonheur et que le "Schöneberg-Friedenauer Tagesblatt" veuille publier sa photo et les détails de ses 18 ans de vie.
Mme Frl. Dorit Nitykowski est née le 29 avril. , 1911 à Friedenau, Kirchstra ßee 13 En 1914, la famille déménage à Ringstra ße 35, où Dorit vit encore aujourd'hui avec sa mère. Elle a ensuite obtenu son diplôme de l'école Queen Luise à Go ßlerstra ßee. Au fil du temps, elle a découvert son talent d'actrice et a pris des cours particuliers avec un professeur à l'école Reinhardt. Lors de la performance de l'année précédente des "artistes" dans la production Reinhardt, elle est également apparue dans un rôle plus petit. Il y a quelque temps, elle a été photographiée dans un studio bien connu de Berlin. À cet égard, on pensait qu'elle postulerait pour le plus haut prix de beauté allemand. En petite robe de soirée noire, elle est timidement allée au grand concours hier, est venue gagner. Mais vous imaginez aussi : cheveux blonds foncés, yeux bleus, un corps merveilleusement grandi et les jambes les plus uniformes - quel juge devrait résister ?
Friedenau a gagné contre Berlin, Brandebourg, Prusse, Allemagne. Notre district peut être vraiment fier ! Désormais Dorit est autorisée à se rendre à Paris en tant que représentante de l'Allemagne, où aura lieu l'élection de "Miss Europa", la plus belle femme du continent le 3 février. "Miss Univers", la plus belle femme du monde de cette année, sera élue à Rio de Janeiro cet été.
Deux marches jusqu'à l'endroit au soleil doivent encore être montées, grimpez-le, Dorit, et annoncez au monde la gloire du 11. Xème arrondissement de Berlin, qui peut appeler les plus belles femmes siennes !
Schöneberg-Friedenauer Tagesblatt janvier 1930

186013368_1964615570359007_761658725169967785_n

La Gazette 7 mai 1931 : "On le pressentait. La ravissante Miss Deutschland 1930, Dorit Nitykowski prochainement Madame Rudolf Cramer von Clausbruch pourrait ne pas concourir pour le titre de Miss Univers 1931 à Galveston (Texas) le 16 juin prochain. Venue à Deauville en compagnie des autres prétendantes européennes, l'on remarqua lors de son arrivée à l'Hôtel Normandy qu'elle était affectée d'une assez forte claudication l'obligeant à prendre appui sur le bras de l'une de ses concurrentes. Ne se départissant pas de son si charmant et éternel sourire, Dorit tint à rassurer son public. "Je me suis légèrement tordue le pied en descendant du train tout à l'heure mais cela va déjà mieux" a t'elle déclaré. Néanmoins, c'est dans une chaise roulante qu'elle est apparue lors de la réception donnée au Casino le soir même. L'on pu observer que le pied gauche de la jeune femme était déchaussé et que la cheville paraissait gonflée. Toutefois, l'on pu constater que cela n'obérait en rien la beauté de son extrémité, Dorit n'a t'elle pas été consacrée comme étant les plus jolis pieds d'Allemagne?
Hélas le lendemain, la nouvelle tomba. Appelé dans la soirée au chevet de la jeune femme en raison d'une forte douleur, le médecin diagnostiqua une entorse sévère de la cheville gauche. "Mademoiselle Nitykowski devra observer un strict repos pour au moins trois semaines" a t'il déclaré.
L'après-midi Dorit a tenu à assister au défilé. Toujours souriante bien que son visage soit marqué, elle s'est prêtée de bonne grâce à nos questions. " Après mon arrivée, rapidement, j'ai ressenti une douleur croissante mais supportable bien que je ne puisse plus poser mon pied et marcher. Il me fût impossible de me chausser. Je ne me suis pas inquiétée car je me suis plusieurs fois foulée la cheville et d'habitude le lendemain tout allait pour le mieux. Mais dans la nuit la douleur est devenue insupportable et l'on a du mander un médecin. J'ai une entorse assez sévère et l'on m'a bandé la cheville et donné des comprimés pour atténuer la douleur. Me voilà donc obligée de me déplacer à l'aide de béquilles pour trois bonnes semaines et je ne pense pas être remise pour Miss Univers. Mais ce n'est pas grave car je vais pouvoir profiter d'agréables moments avec mon mari". Puis elle s'éloigne vers la voiture qui l'attend, toujours souriante, dans un béquillage gracieux.

Posté par mb770k à 05:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]